Search:

Eurosatory #2018

6 galleries

Loading ()...

  • D1-Show
    1 galleries
  • D2-Opening Day
    1 galleries
    Mounir Mouhjabhi visite le salon.
  • D3-Conférence & Exposants
    4 galleries
    La pluie s’est bel et bien abattue au dessus des têtes ce jour ci. En levant les yeux, on ne voit plus que l’immense marée de parapluies ouverts devant le grand bâtiment du salon. L’attente est longue, très longue, pénible. Dans les files d’attentes, on essaye de dépasser discrètement, on pousse des soupirs ainsi que ses voisins. L’ambiance est tendue, mais les grondements d’impatience se transforment en roucoulement de soulagement une fois les portiques passés. Très vite, le rythme reprend, les visiteurs, journalistes et exposants traversent le grand hall avec rapidité, comme la vision d’un fantôme que l’on ne verrait qu’un instant. L’ambiance du salon n’a donc pas changée, l’excitation est toujours au rendez-vous et annonce également la rapidité certaine à laquelle la journée va passer. Les évènements s’enchainent : il y a tant de choses à voir, à faire, à découvrir, on ne sait plus où donner de la tête. Une première conférence sur l’intelligence artificielle vient agrandir les champs d’activités possibles au sein du salon. C’est dans une petite salle qu’un homme vêtu d’un uniforme se tient derrière un pupitre, faisant face à un petit nombre d’auditeurs prêt à l’écouter sur le sujet. Totalement à l’aise et dans un anglais à l’accent prononcé, et détaille avec savoir et intelligence le sujet de l’intelligence artificielle, ses prouesses, ses avancées, ses découvertes, ses limites et dérives. Les propos sont bien construits, imagés à l’aide d’un diaporama, l’auditoire hoche souvent la tête, approuvant ses propos. Une nouvelle conférence se déroule dans l’après-midi en plein centre du salon. Sur une petite scène blanche, trois hommes sont installés face au public attentif. L’un est journaliste et pose les questions, les deux autres parlent de leurs start-ups garantissant la protection contre le fléau terroriste. Contrairement à la salle silencieuse et imperturbable de ce matin, les bruits parasites des discussions des stands aux alentours viennent légèrement troubler la tranquillité et le sujet grave traité par la conférence. Cependant, les oreilles s’habituent vite à cette agitation extérieure venant vite former un cercle sonore autour des spectateurs. Très vite, une bulle se forme, le public se concentre sur les dires des deux hommes et semble imperturbable. Les minutes s’écoulent rapidement en même temps que les questions et vient la fin de la prise de parole. Les auditeurs se lèvent et se dispersent rapidement, retournant se promener dans l’immense labyrinthe qu’est le salon, se perdant tantôt ou donnant sans le vouloir quelques coups d’épaules. Rédaction : Clémence Caroni Reporter Photographe : M.Yuji Yamazaki
  • D4-
    1 galleries
  • D5-
    1 galleries
  • D6-Close Day
    1 galleries